4 Conseils pour une garde-robe zéro déchets

Salut à tous !

Nous vivons dans une société de consommation, et un des aspects les plus consuméristes de cette société reste la mode et l’empire du fast fashion. En effet, petit à petit on en est venu à ne plus acheter par besoin mais par envie. Les prix des vêtements ont diminué considérablement au cours de ces 50 dernières années, et pour cause on a delicalise l’industrie textile vers des contrées où l’on peut faire ce que l’on veut et ou la main d’œuvre est exploitée. En résulte, des prix très bas.

C’est cette prise de conscience qui m’a ouvert les yeux sur mon mode de consommation. Je me suis rendue compte que les marques du fast fashion nous jettent de la poudre aux yeux avec un marketing très bien rodé. Je vous conceille fortement le docu…

Voici donc quelques conceils simples à apliquer qui permettent de réduire notre impacte sur la planète et qui. M’aide personnellement dans mon objectif de mieux consommer :

1. Réparér au lieu d’acheter

Ce conceil vaut sur presque tout. Dernièrement mes bottines préférées se sont trouées sur le côté, avant je les aurais jeté, voyant l’opportunité d’acquérir une nouvelle paire de chaussures. J’ai fait réparé ces chaussures pour une 20aine d’euros et je pense que je pourrais les porter encore plusieurs années. Ainsi, pensez aux cordonniers pour tout ce qui est sacs et chaussures. Pour les vêtements, cela dépend vraiment de l’usure, trou, tâche … Par exemple j’ai un top que j’adore mais qui est tâché cependant j’ai décidé de le garder car lorsque je le porte avec une salopette et bien ni vu ni connu. Dans la mesure du possible j’essaie de faire réparer avant de jeter.

2. Acheter quand on en a besoin

Personnellement, c’est mon plus grand défi, ne plus acheter par envie mais par nécessité. C’est d’ailleurs pour cela que je me suis lancé le défis de ne rien acheter durant 6 mois. Cette detox va me permettre de re-découvrir ma garde-robe et de redéfinir mon style et ce que j’aime vraiment. De voir

plus clairement, ce dont j’ai vraiment besoin, de ce dont je peux me passer

3. Acheter éthique

Après cette detox auto-imposée, je souhaite changer mes sources d’approvisionnement, aka ne plus aller dans le fast fashion. Je me tournerai vers le marché d’occasion et des marques éthique. Cela sera un vrai défis aussi car des marques éthique et grande taille, c’est ce qu’il y a de plus courant mais ça existe.

4. Changer de mindset

J’entends par la de ne plus voir le shopping comme un hobby. Pour cela, la sensibilsation au méfaits du fast fashion est essentielles, commencer à suivre des comptes Instagram ou des chaînes youtube, et autres podcasts qui parlent de ce sujet. La sensibilisation et la prise de connaissances de l’industrie du fadt fashion ou la découvertes de nouvelles marques responsables va ancrer des images et une prise de consciences. Je crois sincèrement que si on reste i formée de manière régulière notre cerveaux enregistre ces informations de manière inconsciente et personnellement quand j’entre dans un h&m désormais je n’ai plus du tout la même sensation que j’avais autrefois, au lieu de vêtements flambant neufs, je vois ce que cachent ces pièces et ce n’est pas très propre.

voilà c’est tout pour ce Post, j’ai établi ces conseils en me demandant sincèrement qui qui ferai concrètement que je reste dans cette optique de mieux consommer, qu’est ce qui me fera appliquer ce mode de consommation sur le long terme.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :